News

— Wild food

quand la nourriture se dérègle —

Drôle et sympathique artiste que Martine Camillieri. Auteur, plasticienne, scénographe, elle a fait du quotidien son terrain de jeu en travaillant autour du banal et de l'éphémère. Mieux, tout son travail artistique milite pour limiter la prolifération de l'objet sur terre. On la connaît pour ses installations décalées (les Autels) qui pointent les phénomènes de notre société de surconsommation, pour ses détournements d’objets auxquels elle donne une deuxième vie (Replay). On aime aussi ses livres de cuisine pour les enfants qui ont reçu un écolabel du gouvernement (À l'heure du goûter - Je sais cuisiner pour mes doudous). Tandis que Martine Camillieri travaille également à des buffets écologiques, avec des chef ou des cuisiniers lors de manifestations culturelles.

Aujourd’hui, elle revient avec un livre, intitulé "Wild food, les nourritures féroces", qui alerte sur le trop plein d'additifs déposés dans nos nourritures par l'agroalimentaire. Militant mais joyeux, à son image, le petit ouvrage fait se côtoyer compositions plastiques et slogans publicitaires tordants mais si réels et alarmants (info ou intox ?).

« Assaillie quotidiennement par les informations alarmantes sur la nourriture qui nous empoisonne, j'ai voulu mener un travail d'investigation à ma façon. J'ai photographié ces aliments transposés à partir d'objets en plastique et leur ai attribué des slogans publicitaires ironiques ou de contestation selon mon état d'exaspération. Mêlant et détournant les conseils nutritionnels de nos grands-parents que l'on continue à nous asséner comme des vérités premières », explique l’artiste.

Wildfood a reçu, en février 2013, le prix du meilleur livre au monde sur le développement durable au Cookbook Fair.

Wild food, les nourritures féroces, 2012 - Éditions de l'Épure - 160 pages - 20€.
www.martinecamillieri.com

This book is the result of research into those food industry products that are poisoning us little by little. With her original staging, Martine Camillieri recreates and transforms these foods using only plastic objects (sponges become hamburgers, clothespins are french fries, a tube of insulation material wrapped with twine is a roast). The witty aspect of these pages, produced like advertising posters, displays an overall humorous tone, while at the same time delivering an alarming message. The information that incited the author to create this "alert to danger" in book form (from press, tv shows, internet sites, books), is listed at the end of the book. The book was made as a participatory edition, by those who share the authors opinions and with the efficient and amiable Editions de L'Epure.