News

— La Trésorerie

des trésors de simplicité —

Voilà un endroit qui réunit des valeurs chères à Doukyo : être beau, utile et respectueux ! Ce programme, c’est celui de La Trésorerie, un nouveau concept dédié à la maison, qui vient d’ouvrir près de République à Paris. Dans la lignée des magasins généraux et des bazars et autres drogueries d’autrefois, le lieu baptisé La Trésorerie en référence à sa fonction passée de Perception des Impôts, c’est-à-dire de « Trésorerie Principale du 10e arrondissement de Paris », réunit des objets et des produits pour rendre beau et propre son intérieur. Si le lieu en lui même vaut déjà le détour avec sa grande verrière, l’offre aussi devrait satisfaire les accros aux choses simples, belles et qui ont une histoire. Et pour cause,  les trois fondateurs de La Trésorerie : Elsa Coustals (styliste dans le domaine de la mode et de la maison), Lino Landau et Denis Geffrault (initiateur des épiceries bio Lémo) ont établi un manifeste qui a guidé le choix des produits. Ainsi, ici, on attache beaucoup d’importance à la localisation des fournisseurs (33% au moins sont français et 90% au moins des articles sont fabriqués en Europe) et à leur qualité (pas ou peu de sous-traitance et une prédilection pour une approche environnementale dans les processus de production. La qualité des produits enfin est passée à la loupe (vive les matériaux renouvelables comme le bois, le lin, le maïs, et le recyclable) et quand ceux-ci sont naturels (produits ménagers, peintures), ils doivent avoir peu d’impact sur l’environnement et être certifiés.
Dans l’univers  « Petit Mobilier », on adore notamment les tables basses de Karsten Lauritsen qui fabrique à Copenhague. Dans l’univers « textiles de maison », découvrez les tissus de Tweedmill dont les plaids et coussins sont en laines recyclées made in Grande-Bretagne. La partie « Bain » privilégie quant à elle une ambiance scandinave, inspirée par le sauna, avec des accessoires en bois, des serviettes en lin. Côté « Cuisine » et « Vaisselle », place aux ustensiles en métal émaillé de l’Autrichien Riess, l’un des derniers fabricants européens travaillant ce matériau ; ou encore au service de table de nos grands-mères intitulé « Béarn » de la maison Pillivuyt implantée au cœur du Berry depuis 1818. Reste l’espace « Droguerie & Nettoyage » où l’on découvre les brosses de l’entreprise familiale allemande Redecker en bois de hêtre, soies naturelles et crin. La cerise sur le gâteau, il y en a pour tous les budgets et cela prouve une fois de plus que faire du beau et de l’éthique ne coûte pas forcément plus cher.
Enfin, si un petit creux vous prenait lors de votre passage à La Trésorerie, le café Smörgas (prononcer smeurgosse) propose tout au long de la journée de délicieuses tartines (des Smörgas justement !) recouvertes de différents ingrédients frais et bio à accompagner d’un café filtre (celui de Belleville Brûlerie dans le 19e), d’un thé ou d’un jus de fruits frais.

La Trésorerie, 11 rue du Château d'eau, 75010 Paris
M°République ou Jacques Bonsergent
latresorerie.fr